Accueil
 

La mirifique potion du bon docteur Fouassin

 



Et il l'administre sereinement au procureur de la République, Laurent Zuchowicz, qui lui reproche d'avoir embauché Hamilcaro, condamné par la justice avec interdiction d'exercer dans la fonction publique. Le président de l'AMDR - association des maires de La Réunion, une petite succursale fort malicieuse des mairies - soutient que cette embauche a été faite conformément aux statuts de l'association qu'il préside et qu'il a eu l'aval de 6 maires sur 8 du bureau de l'AMDR. On se blanchit comme on peut sous les cocotiers. Et d'ajouter, plus fier qu'Artaban, que tout a été fait dans le strict respect de la loi.

Faux ! L'association qu'il préside est une association conforme à la loi 1901, et donc soumise, pour la gestion, aux lois de la république. Hamilcaro qui ne peut actuellement avoir une rétribution de l'Etat en perçoit une par la malicieuse association  de Fouassin. Une association qui recueille les subventions des maires, et donc des contribuables. On ne peut pas faire un plus joli bras d'honneur à Dame Justice. Hamilcaro est jeté par la porte par la justice; l'aimable docteur Fouassin, tout serein, un brin retors, le fait rentrer par la fenêtre avec l'aval de six maires; et cette victoire retorse, il la doit à son merveilleux avocat, Jean-Jacques Morel, très soucieux de servir la République. Plus républicain que lui, tu meurs !

Bref, un joli bras d'honneur ! Et Dieudonné, qui ne s'embarrasse pas de mots, dirait : " Une jolie quenelle" !

Gérard Jeanneau

Gières, le 30 décembre 2016